Thermographie de façades

SOIRÉES DE LA THERMOGRAPHIE

Bonne nouvelle, les soirées de la thermographie sont de retour pour l'hiver 2023-2024 !

Venez en apprendre davantage sur les défauts d'isolation des façades, les solutions techniques et les subventions mobilisables lors d'une soirée conviviale dans votre commune. Ce sera l'occasion de faire un tour du quartier, caméra en main pour visualiser les déperditions thermiques de quelques bâtiments des alentours.

Ces soirées s’inscrivent dans le cadre du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) du Vallespir adopté en 2020. À travers ce Plan Climat, la Communauté de Communes du Vallespir s’engage dans l'information et la sensibilisation du grand public à la réduction des consommations d'énergie des bâtiments.

Après deux soirées pilotes organisées à Céret et à Maureillas-Las-Illas en mars 2023, c’est au reste des communes que s’étendent à présent ces soirées !

Les soirées de la thermographie viennent compléter l'offre des études en faveur de la transition énergétique de l'habitat du territoire comme les permanences sur la thermographie aérienne et le cadastre solaire (ces rendez-vous individuels sont toujours accessibles en cliquant ici).

Les prochaines soirées de la thermographie

Lundi 29 janvier - Saint Jean Pla de Corts

Jeudi 1er février - Reynès

Lundi 12 février - Céret

Jeudi 22 février - Saint Jean Pla de Corts

D’autres dates sont à venir

Intéressé par une soirée ? Contactez-nous :

 

 

LA THERMOGRAPHIE DES LOGEMENTS

Petite définition

La thermographie est un outil permettant de visualiser le rayonnement de chaleur des objets, bâtiments, personnes, etc. La caméra thermique convertie l’intensité du rayonnement en gammes de couleurs.

La thermographie de façade montre donc les différences de températures à divers endroits d’un bâtiment pour évaluer les zones de déperditions (ou apport) de chaleur, également sources de pathologies (humidité, moisissures).

Elle met en évidence des éléments invisibles à l’œil nu et permet d’orienter certains travaux de rénovation. Elle ne remplace cependant pas un audit énergétique.

La thermographie en situation

Pour l’analyse des clichés, l’échelle de température est souvent la même (bleu nuit pour le froid et blanc pour le chaud) mais les températures mesurées changent selon l’objet thermographié.

Sur le cliché ci-contre on observe un ensemble de ponts thermiques caractéristiques des bâtiments industrialisés (briques, parpaings, planchers lourds), entre les planchers et les murs, ainsi qu’entre les briques. Les ponts thermiques sont également souvent observables autour des menuiseries notamment l’appui des fenêtres et des portes.

Un pont thermique est un élément du bâtiment qui n’est pas correctement isolé et qui est source de déperdition de chaleur. Ils représentent 5 à 10% des déperditions de chaleur d'une habitation.

Attention, il ne s’agit pas d’un défaut d’étanchéité à l’air ni à l’eau, il n’y a donc pas de courant d’air ni d’infiltrations d’eau sur un pont thermique. Ils sont le plus souvent dû à des points de jonction entre deux ou trois matériaux différents (ex : entre un mur et un plancher ou lors d’une rupture d’isolant comme on peut le voir sur l'illustration ci-contre).

Mais les ponts thermiques ne sont pas les principaux défauts que l’on peut observer sur une façade.

La thermographie permet également de voir les remontées d’humidité, qui peuvent abîmer les murs et l’isolation ainsi que les défauts d’isolation de la toiture et des murs, comme on peut le voir sur les deux photographies ci-contre présentant successivement des remontées d'humidité dans la façade et des défauts d'isolation dans la toiture.

Quelles solutions ?

L’isolation est un bon moyen de réduire les déperditions de chaleur des bâtiments, comme on peut le voir sur la photographie ci-contre avec à gauche, une façade isolée de l’intérieur où les ponts thermiques sont encore apparents, au centre une façade pas ou peu isolée très déperditive (en jaune-vert) et enfin, à droite une façade isolée par l’extérieur qui présente peu de déperditions (bleue foncée) et où les ponts thermiques ne sont plus apparents.

Il existe de nombreux moyens de rénover son habitation pour lutter contre le froid hivernal et la chaleur estivale : isolation par l'intérieur, isolation par l'extérieur, changement des portes et fenêtres, etc.

Pour en savoir plus sur la rénovation thermique des bâtiments et les aides associées,
rendez-vous sur la page dédiée de notre site : Habitat et rénovation thermique.